Französisch – Wie ein Ausschuss arbeitet: Der Sozial- und Gesundheitsausschuss Neumünster

Le comité social et sanitaire de la ville de Neumünster est un comité du conseil municipal qui est responsable des questions sociales et sanitaires à Neumünster. Nous sommes un organe politique, composé de différents partis et nous sommes superficiellement responsables du fait que nous discutons d’abord des questions techniques au sein de la commission sociale et de la santé et qu’en règle générale, la réunion du Conseil est l’autorité décisive finale, de sorte que nous y apportons une contribution technique et transmettions les demandes à la réunion du conseil.

La commission spécialisée, à la section des affaires sociales et de la santé, charge l’administration d’élaborer des concepts, des statuts ou d’autres domaines, de nous les soumettre afin que nous puissions en discuter entre les experts de la section des affaires sociales et de la santé et bien entendu, de recueillir l’avis des groupes politiques et de créer ainsi une base pour la décision à la réunion du conseil.

L’information est, bien sûr, très importante pour nous. D’une part, par exemple, nous avons entendu aujourd’hui un grand nombre d’interventions, et d’autre part, sur la question de la dette à Neumünster, la pauvreté, le chômage des jeunes et autres questions. C’est une information pour nous, nous l’apportons avec nous à notre groupe, nous en discutons et nous la posons dans notre groupe, de sorte que nous rédigeons ensuite des motions supplémentaires, dans les commissions spécialisées, à la réunion du conseil et souhaitons avoir des décisions à son sujet. Si, par exemple, nous entendons ici aujourd’hui dire que le problème de la dette des jeunes de moins de 25 ans est un problème, bien évidemment, notre groupe en parlera et nous continuerons à nous en occuper dans notre politique locale.

La politique partisane est bien sûr poursuivie. Chaque parti a son propre programme et ses propres idées, qu’il inscrit dans un programme. Au début de chaque législature ou au début de chaque campagne électorale. Et c’est sur cette ligne, bien sûr, que nous essayons de prendre nos décisions, chaque parti ou chaque groupe politique. C’est vrai, et pourtant, nous devons toujours faire des compromis pour le plaisir de le faire. Et c’est très bien et justifiable. Mais, bien sûr, chaque partie essaie d’établir évidemment ses propres repères olfactifs ou sa propre direction.

Donc oui pour l’administration. En tant qu’autonomie gouvernementale, nous donnons un mandat à l’administration, qui doit ensuite être mis en œuvre et qui, bien entendu, est également contraignant.

Je travaille à temps plein dans le secteur social et de la santé, je viens du secteur à temps plein. Et je suis heureux d’apporter mon expertise ici et, bien sûr, d’apprendre beaucoup de choses, parce que nous avons beaucoup d’expertise au sein de ce comité grâce au personnel technique, puis d’essayer ensemble de faire connaître nos enjeux à la ville.

Add your comment

Your email address will not be published.