Daniel Rix parle des jeunes pompiers.

Französisch – Daniel Rix über die Jugendfeuerwehr – ein verantwortungsvolles Ehrenamt!

Daniel Rix parle des jeunes pompiers. Une fonction honorifique qui demande beaucoup de responsabilité.

Je m’appelle Daniel. J’ai 26 ans. Depuis 17 ans bientôt actif dans le service des pompiers ici. Dont 10 ans dans le service actif et ma tâche ici dans le service d’incendie est que je dirige le service des jeunes pompiers ici au centre de Neumünster.
Nous sommes une équipe de 42 jeunes sapeurs-pompiers et ils ont là tous les mercredis leur service et cela est ma tâche principale en plus des activités opérationnelles normales, que nous conduisons également ici à Neumünster.
Je suis donc un pompier actif ici et nous effectuons environ 130 missions par an, où j’acquiers activement mon expérience et je peux la transmettre aux jeunes. Diriger les pompiers sur une base volontaire n’est pas seulement un hobby, mais une vocation.
Je ne pense pas que ce soit nécessairement comparable à d’autres passe-temps. Nous sommes du côté du citoyen et nous aidons ceux qui sont dans le besoin, nous voyons ici aussi des images qu’aucun autre citoyen ne vit dans des cas d’urgence. Il s’agit d’une grande tâche, la fonction honorifique, et je peux parler ici pour les pompiers et par les nombreux emplois, que nous conduisons ici à Neumünster, nous avons également encore et encore de grande motivation à aider le citoyen quasi directement et à faire exactement le même travail que les professionnels des sapeurs-pompiers de métier.
Oui, mon travail ici est de diriger la brigade des jeunes sapeurs-pompiers, ce qui signifie que je suis le chef de service de la brigade des jeunes sapeurs-pompiers et pour ainsi dire, je suis l’intermédiaire entre adultes et jeunes, ce qui a également une fonction au comité exécutif et je peux dire au comité directeur ce qui se passe actuellement dans cette brigade de jeunes. J’ai aussi une équipe d’entraîneurs relativement importante derrière moi. Sans eux, je ne serais certainement pas en mesure de faire le travail ici. Parce que tous les mercredis, nous avons un service de pompiers pour les jeunes et nous leur apportons pratiquement tout ce dont ils ont besoin pour leur future lutte contre les incendies.
Ici, nous avons des jeunes de 10 à 18 ans que nous enseignons tous les mercredis dans le cadre d’une sorte de programme scolaire. Cela peut être théorique, mais cela peut aussi représenter beaucoup de pratique dans certaines circonstances, surtout lorsqu’il fait beau et que le département jeunesse est la chose la plus précieuse que nous ayons dans la société actuelle.

Add your comment

Your email address will not be published.